Quand changer son casque moto ?

casque harley davidson

À première vue, l’équipement motard est autant important que l’équipement moto, particulièrement pour rouler en toute sécurité. Pour cette raison, Holy Death Shop vous propose les meilleures marques de casques de moto légers et confortables.

D’ailleurs, vous trouverez sur le marché plusieurs accessoires moto pour profiter de petits comme de longs trajets sur votre deux-roues. Par ailleurs, vous devez choisir le meilleur casque pour vous et de le remplacer après 5 ans en moyenne si vous l’utilisez quotidiennement. En plus, vous devez vérifier sa conformité et son niveau de protection.

Enfin, vous devez aussi remplacer votre casque homologue après un accident, ou s’il a subi un choc ou en cas de chute.

Pour bien choisir son casque de moto

En plus de l’obligation de porter un casque en moto ou scooter, ce dernier doit se conformer à la norme européenne (E22 étiquette blanche) ou à la norme française NF (étiquette verte).

En effet, les casques sont éjectés en 2 accidents sur 10, car il est trop grand. En effet, la taille du casque doit être adaptée au tour de tête du motard.

D’ailleurs, un casque de moto homologué remplit quelques conditions pour avoir la permission de circuler, comme l’amortissement des secousses.

Pour bien le choisir, vous devez veiller à acheter un casque neuf, à la bonne taille, avec une bonne visière du casque route et une sangle bien serrée.

Ainsi, vous trouverez certains modèles des meilleures marques de casques de motos avec un système de ventilation ou un masque moto. De même, d’autres modèles sont assortis aux vêtements moto.

Par ailleurs, vous trouverez plusieurs gammes, dont l’entrée de gamme de casques moto se déclinant en 3 types :

  • Le casque intégral offre une protection optimale : casque léger, silencieux et moins efficace ventilation
  • Le casque jet moto convient aux motards urbains, mais ce type de casque ne protège pas les joues, le menton, la mâchoire…
  • Le casque modulable allie les avantages du casque moto intégral et du casque moto jet : sans mentonnière offre une meilleure protection que les casques jet (ou le casque demi-jet)

D’un autre côté, votre casque doit serrer un peu pour rester en place. Ainsi pendant l’essayage, vous ne devez pas oublier de porter vos lunettes de vue ou lunettes moto si vous en avez. Ensuite, vous devez mettre votre casque sans serrer la jugulaire, en secouant plusieurs fois la tête pour savoir s’il est adapté. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter un guide des tailles de casque moto.

En matière d’accessoire de casque moto, vous pouvez choisir parmi plusieurs types de visières. Néanmoins, vous devez toujours vous assurer de son homologation, particulièrement s’il s’agit d’une visière teintée. Dans le cas contraire, la visière peut s’avérer dangereuse pendant des traversées de tunnel. Car, elle peut réduire la luminosité et impacter le champ de vision.

Le casque moto en cas d’accident et l’usure naturelle

Après un accident ou quelques chocs, vous devez impérativement changer votre casque de moto. En effet, les matières absorbantes (mousses, polycarbonate, fibre de verre…) ne peuvent supporter qu’un seul impact, pour remplir correctement leur rôle protecteur. D’ailleurs, vous pouvez ne pas remarquer de cassure ou de fente visible. Toutefois, vous devez changer votre casque. Car, la résistance de la coque est diminuée.

Par ailleurs, acheter un casque moto d’occasion ou le repeindre risque de détériorer le matériau dont il est composé.

D’un autre côté, mes experts conseillent de remplacer votre casque de moto environ tous les 5 ans. En effet, un casque moto modulable, intégral ou jet subit le vieillissement de son matériel par le rayonnement solaire, la sueur, la buée, etc.

Toutefois, la réglementation n’impose aucune durée de vie légale. En plus, la transpiration, le soleil et les intempéries modifient les qualités de protection. De même, vous devez suivre scrupuleusement les conseils de nettoyage de la garniture intérieure de votre casque.

En bref, il faut préférer une bombe de mousse ou adopter une cagoule interne pour prendre soin de votre casque. De même, vous devez choisir votre casque parfaitement ajusté à votre tête, et le remplacer obligatoirement après tout impact violent.

Finalement, le port de casque homologué et attaché est obligatoire pour le conducteur et le passager d’une bike. Dans le cas contraire, vous risquez une amende de 135 € et un retrait de 3 points, voire la rétention de votre moto.

Musées et expositions : offrir un pass en cadeau
Des figurines spéciales pour les fans de Naruto